Edito de la présidente

Le Mot de la Présidente

PascaleVAILLANT

Pascale VAILLANT Présidente du SIAUBC

Le monde, sa population, ses décideurs politiques et économiques portent année après année une attention plus soutenue à la protection du milieu naturel et des ressources en eau.

La communauté de l’eau ne peut que s’en réjouir et affirmer sa volonté de faire prendre en compte la question de l’eau et de l’assainissement comme une priorité majeure des décennies à venir.

La préservation de notre environnement, de notre biodiversité exceptionnelle et de la qualité des eaux de baignade de la baie de Lérins sont au coeur des missions du syndicat intercommunal de l’assainissement du bassin cannois.

Pour répondre à ces enjeux environnementaux, essentiels à notre qualité de vie, la précédente mandature syndicale s’est dotée, avec la nouvelle station d’épuration Aquaviva, d’un équipement de haute qualité technologique et environnementale, garantissant durablement la préservation de la baie de Cannes.

Dans la continuité de cette politique volontariste, je souhaite poursuivre et développer les actions engagées pour un service de l’assainissement toujours plus performant et respectueux de l’environnement.

Ce rapport annuel permet de rendre compte de l’activité du service public de l’assainissement pour l’exercice 2015.

En 2015, le syndicat a consacré d’importants investissements pour fiabiliser ses infrastructures de collecte et de transport des eaux usées avec notamment la poursuite du programme pluriannuel de renforcement du collecteur intercommunal de la basse vallée de la Siagne, démarrée en 2009 et qui s’achèvera en 2016.

Outre notre politique patrimoniale des réseaux, il nous faudra également poursuivre la maîtrise des rejets de pollution par temps de pluie, en luttant contre les eaux claires parasites dans les réseaux d’assainissement et les pollutions drainées par les vallons.

Enfin, je souhaite développer deux actions qui me tiennent tout particulièrement à coeur : la réutilisation des eaux usées traitées d’Aquaviva ainsi que la pérennisation de la filière de valorisation des boues.

La mise en oeuvre de la réutilisation des eaux traitées constitue une opération emblématique de performance environnementale et de réponse locale aux enjeux d’évolution du climat.

En effet, l’utilisation des eaux traitées, pour des usages tels que l’arrosage des espaces verts, le nettoyage des voiries, ou encore le soutien d’étiage de la Siagne, permettrait de limiter les prélèvements sur les ressources destinées à l’alimentation en eau potable.

Ainsi, les services publics de l’eau potable et de l’assainissement du bassin cannois oeuvrent au quotidien au bénéfice des usagers de l’eau du bassin cannois.

Les efforts collectifs nécessaires au maintien d’un environnement de qualité sont engagés et le SIAUBC prend toute sa part dans la réalisation de cet objectif essentiel pour notre avenir et celui des générations futures.

Pascale Vaillante

Présidente du SIAUBC